Rectifieur sur machine conventionnelle et/ou numérique

Publiée le 29/12/2023

OBJECTIFS

Former des rectifieurs qui, à l’issue de la formation et pour obtenir le CQPM 276 de rectifieur, seront en capacité de :

  • Préparer, monter et régler des meules et outillages de pièces en rectification

                        Ordonner le mode opératoire de rectification

                        Sélectionner puis configurer une meule et les outillages associés

  • Réaliser et valider des pièces rectifiées

                        Conduire l’usinage en analysant les dérives éventuelles et apporter les corrections nécessaires

                        Contrôler et valider une pièce rectifiée

  • Maintenir leur poste de travail

                        Réaliser la maintenance de 1er niveau

                        Rendre compte de son activité

PROGRAMME

  • Renforcement des fondamentaux – 70 heures

Comprendre l’usinage et ses techniques : les opérations d’usinage par enlèvement de matière – sensibilisation aux matériaux – traitement thermique des aciers

Lecture de plan : comprendre les supports et les règles de représentation ainsi que l’écriture des exigences (côtes dimensionnelles et spécifications géométriques) mentionnés sur le plan d’une pièce de décolletage

Calcul / Trigonométrie : résoudre un problème d’arithmétique – le Théorème de Pythagore – les formules de trigonométrie – exercices d’application

Contrôle niveau 1 : calcul de tolérances – utilisation des appareils de contrôle conventionnels (calibres, pieds à coulisse, micromètres…) – application du contenu d’une gamme de contrôle – identifier et contrôler les défauts liés à la forme et à la géométrie en lien avec un plan

  • Les fondamentaux de la rectification – 35 heures

Vocabulaire technique lié à la rectification

Cinématique machine : connaître le fonctionnement d’un moyen de production, de sa composition avec les différents organes en mouvement ou fixe

Incertitudes de mesures

La coupe : comprendre la coupe constante, le calcul d’une vitesse de rotation et de l’influence des sens de rotation

Méthodologie d’un changement de série : être capable de réaliser un changement de série en respectant les étapes, points clés jusqu’à la réalisation de la première pièce conforme

  • Mises en pratique, démonstration des fondamentaux – 35 heures

Composition d’une meule : apprendre à reconnaître et adapter une meule à la spécification d’un produit

Diamants : connaître et associer les différents diamants avec le procédé

Broches : connaître la technologie des broches et électrobroches, les coûts et l’entretien de 1er niveau à apporter

Pilotage machine : le pilotage centré – l’importance de la stabilisation – dérive – dispersion

Mesures circularité et rugosité : comprendre et interpréter les relevés de mesure de la salle de métrologie au niveau de la circularité et de la rugosité

Qualité : Sensibilisation au contrôle visuel – défauts de surfaces fonctionnels et non fonctionnels

Paramètres influents : prendre conscience de l’influence et la sensibilité des paramètres globaux et sur la coupe en rectification

  • Application pratique en entreprise (sous les directives d’un tuteur) – 70 heures

Description du moyen : sa fonctionnalité – les documents liés (mode opératoire) – les outillages

La sécurité : au sein de l’ilot, les sécurités machine

Gestion des flux : l’organisation de l’entreprise – tableau de charge – gestion des OF et de la production, …

Documentation : les différents documents de travail, check-list, feuilles de production, …

Qualité : moyen de mesure associé et l’utilisation, interprétation des mesures, gestion des non-conformités, soin du produit, …

Pilotage machine : connaître le fonctionnement de sa machine – devenir autonome en pilotage/réglage – identification des pièces d’usure

Technique de changement de série : suivre une procédure de changement de série – savoir régler les différents organes jusqu’à l’obtention de la première pièce bonne